Une petite brune les pieds enracinés, une grande blonde la tête mal accrochée s’interroge sur la Poicophonie comme deux enfants qui découvrent le monde des grands.

« Tu crois que  c’est quoi toi la Poicophonie ? »

« Tu y crois ? »

« Et si c’était un pays ! »

A ces questionnements, elles s’aventurent dans leur imaginaire, leur monde de l’intérieur qu’elles décident de suivre comme une carte au trésor.

Que veut-il dire, ce mot ? Quel est son secret? Une chose est sure, il a quelque chose de magique. Et cette magie emmène nos deux joueuses dans le rythme et dans la danse, elles s’y lancent, on s’y balance, on s’y transe !

C’est qu’elles nous ouvrent le monde de leur chambre, leur jeu de récréation.  Un brin pestes mais surtout farceuses, elles se dévoilent naïves et toujours prêtes à nous surprendre. Le rythme et le jeu sont pour elles une façon d’être ensemble.

Certain ont leurs Playmobils, elles, elles ont leurs gobelets et dans cet univers enfantin mêlant complicité et chamaillerie, on se laisse prendre au  jeu de l’absurdité. N’avons nous pas tous notre propre Poicophonie ?

Et  comme dit le dicton   « Plus on est de pois, plus on rêve ! »

Télécharger ici le Dossier Dossier Poicophonie, Symphonie de l’Imaginaire

Contact :
Clémence GRIMAL
Chargée de la communication et de la diffusion
comm-diff@lecirqueduboutdumonde.fr
Tél. : 03 20 88 48 31 / 06 50 28 90 57

Partager cette page: